Lorsque j'ai découvert la Blouse Stockholm d'Atelier Scämmit, j'ai tout de suite eu envie de tenter l'expérience car je n'avais jamais cousu de manches raglan auparavant.

IMG_9427 modifiéeJe suis donc partie à la recherche d'un petit tissu bon marché de mon stock histoire de ne pas trop prendre de risques pour une première et ai ressorti ce voile crème un chouillat élastique imprimé de gros pois orange fluo qui n'avait jamais servi. Et pour cause!... Humm, pas facile à porter le tissu! Pourtant, lorsque j'ai trouvé ce coupon de 3m (oui, oui TROIS longs mètres!) aux Coupons de St Pierre, je devais soit être complètement saoûle (ce qui est totalement impossible car un simple verre de cidre est ce que je bois de plus alcoolisé), soit dans un état neurovégétatif très avancé car j'ai acheté exactement le même... en vert fluo! Si vous avez des idées d'utilisations, n'hésitez pas à me les sussurer dans les commentaires pour me remonter un peu le moral. J'avais donc bien conscience de la difficulté de porter ce genre de tissu mais je me disais qu'avec un patron sympathique de petite chemise cintrée classique, ça pourrait le faire. Soit. Mais c'est là que l'erreur de casting est intervenue. Car la Blouse Stockholm est certes un patron de petit haut, effectivement sympathique mais alors pas classique du tout. L'originalité vient de ses jolis bracelets de manches volantés et de ses emmanchures raglan.

IMG_9434 modifiéeEt je n'avais absolument pas anticipé le potentiel "clownesque" du mariage d'un tel tissu avec une blouse aux poignets si fantaisistes.

Grave erreur. Car dès que j'ai commencé à monter l'ensemble, j'ai très vite eu l'impression de me confectionner un costume de carnaval et là, j'ai quelque peu lâché l'affaire. D'où mon absence de publication depuis plusieurs semaines... En fait, çà m'a complètement coupé les pattes cette histoire! Plus du tout envie de coudre, comme un dégoût. Mais heureusement, le retour du soleil a eu raison de ce petit coup de blues couturesque (qui aura tout de même duré tout le temps des pluies diluviennes et ininterrompues qui se sont abattues sur la capitale ces dernières semaines) et je me suis reprise en mains hier en me disant qu'après tout ce n'était qu'un tissu à 5€ les 3m, pas de quoi en faire un drame et que pour sauver l'honneur je n'avais qu'à la terminer et me dire que c'était "une toile"! De l'art d'interpréter les faits pour les rendre acceptables...

Alors attention, Mesdames et Messieurs, roulements de tambours, voici donc Bozo le Clown ma toile! Tadaaaaa:

IMG_9432 modifiéeBon, au moins, cela m'aura permis de m'entraîner sur un tissu pas si facile que ça à coudre en raison de son élasticité. Donc, coutures anglaises et finitions à la surjeteuse.

IMG_9438 modifiéeOurlet roulotté au bas des manches pour le dansant du volant et biais de propreté à l'encolure cousu au point élastique de la MAC.

IMG_9430 modifiée

IMG_9429 modifiéeAu final, même si je n'aime pas beaucoup le résultat porté, sur le cintre ça peut aller. Je verrai bien ce que j'en fais et quel bilan je pourrai en tirer en fin d'année au niveau portabilité. Sous un gilet, éventuellement... N'hésitez pas à me laisser vos avis ou suggestions en commentaires. Promis je ne me vexerai pas! Et je compte bien renouveler l'expérience très vite avec un tissu plus discret. On m'a toujours dit de ne jamais rester sur un sentiment d'échec. Alors allez, zou, je retourne faire chauffer la MAC!